skip to Main Content
Architecture, urban planning and research in, on and next to water
+31 70 39 44 234     info@waterstudio.nl
Les Projets De Villes Du Futur Les Plus Fous

Les projets de villes du futur les plus fous

By Par Jean-Luc Barberi et Laurent Martinet
L’Express
August.01.2018

Et s’il y avait d’autres façons d’habiter la planète Terre? Voici quelques projets, plus ou moins avancés!

Avec une population mondiale qui ne cesse de croître, et des villes qui vont devenir de plus en plus denses, il faut trouver de la place pour des humains qui se préoccupent de plus en plus de leur environnement. Au point qu’ils rêvent de vivre en pleine nature, sans rien perdre des bienfaits de la technologie… Une gageure que relèvent pourtant nombre d’architectes avec des projets plus ou moins utopistes. Certains sont déjà sortis de terre, d’autres n’existent que sous forme de dessins, mais tous ont en commun de vouloir réconcilier tech et développement durable. Exemples.

Sea Tree, la mégapole flottante

A nouveau la mer, mais sans larguer les amarres. Conçue par le cabinet d’architecture néerlandais Waterstudio, et encore dans les cartons, Sea Tree est une construction en forme d’arbre de mer destinée à flotter le long des côtes qui bordent les grandes métropoles, comme New York ou Rio de Janeiro.

Bâtie suivant les technologies des plateformes pétrolières offshore, flottante et arrimée par des câbles, cette structure entièrement végétalisée abrite aux côtés d’espaces laissés à la vie sauvage des potagers verticaux et des terrasses plantées destinées à l’alimentation des citadins. Les Sea Tree ont aussi pour rôle de capter les émissions de carbone des mégapoles. Elles seront des refuges pour les animaux utiles à la vie urbaine, comme les oiseaux, les abeilles ou les chauves-souris insectivores. Gagnées sur la mer, les Sea Tree – qui peuvent être construites en de multiples exemplaires – permettraient d’agrandir les espaces naturels et sauvages des métropoles existantes en s’affranchissant de la pression foncière.

L’ Express, 1 august 2018, Par Jean-Luc Barberi et Laurent Martinet

Click here to view the article on the source website

Click here to view the article in pdf

Back To Top
×Close search
Search